Jour 3 – Hanoï, Vietnam

L’harmonie dans l’anarchie

Hanoï, cacophonie et anarchie retrouvée pour Marie-Claude, l’Asie de la Chine visitée il y a 5 ans déjà partage des ressemblances avec l’Indochine.

Les scooters et motos sont vraiment partout; à 2 ou à 3 sur la monture c’est un minimum… à 4 et certaines fois à 5… on en a vu quand même souvent ! Mamans et marmailles entre les bras, debouts ou à califourchon sur les guidons.

image

Chargements des plus insolites; bin quin… tellement !

image

Il y a aussi cette superbe habitude de centaines de Vietnamiens s’entraînant le matin dans les parcs. Zumba, Taï-chi, badminton, arts martiaux. Ils ont ces sourires incroyables, accueillants et pleins d’ouverture pour nous les touristes en mal de dépaysement.

image

Dans ce majestueux bordel, on a appris très tôt à traverser la rue. Oubliez ça les feux de circulation et le signe ‘piėton’… y en a juste pas. Alors on traverse n’importe où après avoir regardé à gauche et à droite, pas pour trouver une fenêtre sécuritaire sans trafic… oublie ça !

image

Alors, on passe, on n’hésite PAS, on ne cours pas… et la magie s’opère entre nous, les motos et autres bidules à moteur. C’est comme une valse: tu danses lentement et tout s’imbrique, tout se fond dans l’harmonie… 1, 2, 3, tu es rendu l’autre bord de la rue… en un seul morceau.

Mon amie Thuy-Lan m’avait prévenu:

« n’hésite pas Yves… sinon tu es mort ! »

Je tripe, les Vietnamiens sont un peuple fier et tolérant: les temples aux multiples confessions se côtoient; bouddhisme, taoïsme, catholicisme, confucianisme… Ces endroits sont merveilleux; ça sent l’encens, les Vietnamiens apportent leurs offrandes et viennent se recueillir en silence.

image

Je suis fasciné par ce monde de contrastes si forts. J’adore cette anarchie gorgée de couleurs dans laquelle je me sens plus en sécurité que mon propre chez moi.

image

Des marchés omniprésents vous offrent absolument n’importe quoi à Hanoï, de la bouffe, des coupes de cheveux, des massages de pieds, des vêtements, et j’en passe… Ce bric-à-brac complètement fou n’est qu’en apparence désorganisé… Il faut juste le regarder avec des yeux vidés de nos stéorotypes nord-américains.

image

Au moment de vous écrire, nous sommes à Maī Chau, ouf… après deux jours à Hanoī la folle, nous sommes dans l’émerveillement total de la campagne profonde; avec ses marchés, ses rizières, ses enfants ravissants, ses animaux tout partout qui déambulent entre vos jambes. Et ses paysages ahurissants de montagnes en pains de sucre dans la brume.

Prochain blogue Maī Chau la resplendissante.

Yves et Marie-Claude

Advertisements

7 réflexions sur “Jour 3 – Hanoï, Vietnam

  1. Wow!
    On croirait vraiment le reportage d’un journaliste!
    Quelle belle écriture!
    Et les photos sont superbes!
    Digne d’un blogue journalistique!
    🙂
    Bon voyage et surtout bon dépaysement!

    J’aime

  2. Belle plume ! C’est avec le sourire que vous me faite commencer la journée.
    Continuer à ouvrir vos yeux et votre coeur… plein d’aventure pour attende !
    Luc =)

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s