Laos et Thaïlande

Marie et moi on vous a promis un petit récit sur nos deux derniers pit stops: Laos et Thaïlande… ayoye… ils partagent une frontière et le bouddhisme pis c’est à peu près tout. Je charrie là, on n’est que simples touristes dans cette excursion, mais disons que Bangkok nous a rentré dedans après la pétillante Luang Prabang du Laos…

image

En arrivant à Luang Prabang, l’air frais des montagnes et la température proche de 22 Celcius nous changèrent du brutal 40 à 45 du Cambodge. C’est l’hiver semble-t-il, on sort le manteau, mais on garde les babouches!

image

Luang Prabang c’est comme aller au village du Mont-Tremblant dans notre nord à nous: tout petit, tout mignon, mais en Asie. La bouffe est superbe, on goûte déjà la Thaïlande pas loin. La citronnelle est reine dans le coin, à faire rager nos copains voyageant avec nous.

Marie et moi, ben… On est bénis parce qu’on adore la bouffe parfumée. Faut dire qu’il y eut une couple de repas où même nous deux on fut un peu décontenancés par le mix des saveurs… Amateurs de pâté chinois et de bouffe fade s’abstenir, vous allez trouver le temps long. Même le riz blanc est souvent contaminé comme dit le père de Marie-Claude, et ça c’est quand il n’est pas noir et sucré.

image

Les moines bouddhistes sont omniprésents, les temples sont partout. On apprend plus tard que les jeunes Laotiens doivent tous faire un séjour de quelques mois avec les moines avant leur vie adulte: obligatoire au Laos.

image

C’est d’ailleurs une voie salutaire pour nombre de jeunes hommes pauvres, mais tellement pauvres, que suivre les enseignements de bouddha dans la foi ou pas est une option réelle pour se nourrir et vivre décemment. Plusieurs de ces jeunes y resteront, au temple, après leur passage obligé.

image

Chaque matin de chaque jour à Luang Prabang, aux aurores, les habitants s’installent le long du trottoir de la rue principale avec les mains remplies d’offrandes pour les moines. Ces derniers rentreront par centaines en procession avant le lever du soleil, dans un silence absolu.

image

Le cortège orange marche à la file indienne pendant que les habitants déposent une boule de riz gluant, et autres victuailles dans chaque bol de métal porté par chacun des moines. Mon amoureuse et moi nous lèverons tôt un matin pour vivre cette procession unique en son genre. Je me perds encore en conjecture sur la logistique des moines pour démêler toute la bouffe garrochée dans leur vase pour leur pitance quotidienne…

image

Sans compter la cohue de touristes qui tient à faire pareil comme le peuple. Je me mets à capoter durant l’évènement… Qu’est-ce qui arrive aux moines avec toute cette bouffe manipulée par un paquet de touristes aux mains probablement moins bien lavées en ce matin que celles des habitants habitués au rituel?

Les moines doivent avoir le système immunitaire boosté dans le plafond avec toute cette ribambelle de germes dans leurs plats!

image

À un moment donné l’idée me passe par la tête qu’ils brassent tout ça au mélangeur et que le party au shake protéiné pogne au temple par la suite… ben, pourquoi pas…?

C’est vrai que ça enlève le charme de la cérémonie, sans compter que ça démolie nos petits stéréotypes idylliques de touristes pâmés voyant les moines léviter en lisant leur journal, mais bon…, faut quand même souligner que je n’ai pas vu un moine sans son iPhone d’inséré dans la bandoulière, ou au téléphone, ou en train de taper frénétiquement quelque chose sur le clavier du bidule.

image

Branchés les mecs… faut croire qu’ils n’ont pas fait voeu de chasteté de Facebook!

image

Les filles du Laos ont moins de chance, car comme bien des religions, le bouddhisme est encore une affaire d’hommes lorsqu’il est temps de vaquer à l’illumination. Les femmes de ce pays iront plutôt à l’orphelinat pour y trouver réconfort et quitter brièvement leur misère noire.

image

La famille royale jadis du Laos n’est que souvenir touristique et lieu de recueillement pour son peuple. Le clan royal termina son règne brutalement dans des camps de travaux forcés.

Mais l’histoire ne dit pas ce que les survivants de cette dynastie ont fait des richesses accumulées sous leur emprise du Laos. Une chose frappe toutefois, tout ce qui est royal et vestige encore debout, et tout récent il faut le dire, est modeste et peu porté sur l’exubérance de trésors et richesses.

Dernière destination de notre aventure: Thaïlande… arghhhhh!!!

image

Dans mes expressions favorites au boulot, je dis souvent: « Panique à Bangkok » pour commenter une situation stressante… Je me demande où j’ai puisé cette joke que je sors depuis des années, mais en arrivant dans le bordel d’inspiration Babylone, de foutoir consacré, du royaume du roi Rama IX, je me convaincs illico qu’il y a panique à Bangkok 24 heures sur 24 pour sûr.

image

Je ne peux décrire la chose, faut acheter un aller-retour et y vivre le moment direct là-bas…

image

Tout d’abord, Bangkok c’est le festival du bouchon de circulation en permanence, un gros stationnement géant qui vous soumet à minimum 2 heures et demie de char pour traverser la ville d’un bout à l’autre… C’est 7 kilomètres la ‘ride’.

image

Notre guide local a décidé que c’est de cette façon que nous rencontrerons Bangkok pour la première fois pour se rendre à l’hôtel. Les voyageurs d’expérience évitent comme la peste les transports à 4 roues ou plus dans cette ville sur les amphétamines.

Le truc est simple, prenez le Sky Train de Bangkok, son métro à ligne unique, ou les bateaux taxi, car il faut savoir que Bangkok c’est le Venise de l’Asie; il y a des canaux navigables partout. Par auto et autobus, oubliez ça, à moins que vous ne sortiez tard le soir un peu avant minuit… C’est un peu moins pire, genre l’heure de pointe du métropolitain un vendredi chez nous.

image

La Thaïlande au complet est sous emprise militaire et se soumet à une monarchie imposée et ultra stricte. Son peuple est extrêmement pauvre, sa famille royale immensément riche.

image

La cité royale vaut le déplacement: splendeur, architecture grandiose, temples bouddhistes restaurés comme pas un… On est loin des ruines du Vietnam, du Cambodge et du Laos. Ça sent l’argent royal, on ne fait pas 10 pieds sans tomber sur d’immenses panneaux publicitaires sur les exploits du roi, de la reine et de son clan.

Mais la Thaïlande vaut le coup, qu’on se le dise… Ses habitants sont super sympas et nous ouvrent leurs bras.

image

image

Montréal 1 hre du mat, aéroport de Dorval

36 heures après notre départ de Bangkok

Notre bulle à voyager dans le temps aboutie vers la froidure… ça fait pas loin de 30 heures que nous avons quitté notre petit lit douillet de Bangkok. Trente heures pour retourner à la maison, après 30 jours (quasi) dans l’exubérance d’une Indochine complètement déchaînée.

image

Vietnam – ouf que j’ai aimé passionnément, je pense que Marie aussi. Je me demande si Vietnam ne veut pas dire «scooter» dans une de leur lointaine origine d’histoire sacrée. Mon New York de l’Asie, mon coup de coeur dans toutte…

image

Cambodge – séduction par son peuple généreux même les mains vides et le ventre creux. Réservoir à mémoire collective dans le palmarès des génocides et crimes contre l’humanité.

image

Laos – pays des montagnes et du nord, tranquille, élégante, modeste et raffinée. Paysages grandioses et peuple ultra accueillant.

image

Thaïlande – riche… très riche… Démesure et indécence d’une famille royale et de son armée qui suce son peuple à la moelle, dans une propagande ouverte, crasse et laide. Le roi est puissant, craint, riche et pense pour vous…

image

Les coups d’État se succèdent à la queue leu leu dans ce coin, le dernier en liste date de mai cette année… Didacture militaire et monarchique maquillée en ‘démocratie’ Y a pas un chat qui achète cette bullshit bien entendu.

image

Ce voyage de l’Asie démente, colorée, parfumée, et électrique m’a conquis au plus profond de mes rêves. Jamais je n’ai eu autant de plaisir, de surprises et de moments si beaux avec tous ces gens. Montréal approche tout doucement, ma douce écoute un petit film dans son banc exigu du Airbus. Que de bonheur d’avoir vécu tout ça avec elle, je suis heureux sans bon sens.

image

Mamie & Papi

Publicités

3 réflexions sur “Laos et Thaïlande

  1. Allo vous deux,
    Je sais que j’ai 2 mois de retard et que vous êtes déjà dans la préparation de votre prochain périple, mais quel beau voyage, et surtout, quelles MAGNIFIQUES photos! Ça donne vraiment envie d’y aller… J’espère que vous ferez un autre blogue pour votre voyage en Californie!

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s