1-2-3 GO !

Il peut vraiment arriver n’importe quoi dans une aventure de fous comme celle-là.

Samedi, arrivée à San Francisco… une de nos boîte de vélo nous lâche en arrivant à l’hôtel! Une des pentures qui permets à mon beau coffre au trésor de s’ouvrir tombe sur le plancher…

Une chance que ce n’est pas arrivé à la sortie de la soute à bagage, beding bedang mon beau bike sur le tarmac de l’aéroport. J’ai définitivement une bonne étoile qui veille sur moi!

Assemblage de nos montures; Marie-Claude et moi, tout va bien. Nous sommes ready 3 heures plus tard pour la début de cette longue longue route vers Los Angeles.

Il ne nous reste plus qu’à aller porter les 2 boîtes vides de nos vélos au terminus Greyhound de San Francisco. Parce que nos boîtes de tranport se rendront à L.A. en bus et nous y attendront quand nous arriverons à L.A. vendredi soir… 850 kms plus tard.

En sortant ma boîte de vélo du taxi avec le chauffeur, mon ami me l’échappe sur le pied ! Un 20 livres la be-boîte fait son atterissage sur la partie de mon body essentiel à notre périple, nooooon !

Faut dire qu’on voyage full autonomie, alors pensez-vous que j’ai la chance d’avoir des souliers de marche à cette étape? Euh… non, votre humble serviteur à des gougounes de filles dans les pieds; parce que ça prend moins de place dans le porte-bagage à l’arrière du vélo!

Alors, j’ai le pied cassé, foulé? À moins de 24 heures du départ pour le Golden Gate? Ouf…, plus de peur que de mal, mon pied à encassé l’impact de la chute sans trop de bobos, pas de blessure je pourrai rouler 🙂

Dimanche matin, un bon café et on visite 2-3 trucs à San Francisco, c’est relaxe, on profite de la ville Marie et moi; la météo est superbe,

À 14h, fini le tourisme! C’est le départ vers le Golden Gate. ensuite nous débuterons la route avec un petit 50 kms seulement… mais avec presque 1 000 mètres d’ascension… et oups… surprise… un vent de face plein sud de 25 km/h, oh oh oh, j’étais vraiment content de ne pas avoir le pied en compote.

Vue superbe, nous longeons la mer et les falaises, tout simplement magnifique. Nous sommes arrivés à destination on time à Montara pour le dodo 1.

Ce matin ce sera la vraie affaire qui commence… 165 kms et quelques 1 800 mètres d’ascension. Nous sommes supposé avoir un vent de dos du nord favorable de 20 km/h… on va voir ça!

On se revoit mardi, peut-être!

Yves

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s